Exemple 4

Nombre de pièces : 11. Temps de résolution : 4 heures environ.

FinalGen est particulièrement performant lorsqu'il s'agit de finales de pions, surtout si ceux-ci sont bloqués ou très avancés.

Si le roi blanc parvient à occuper l'une des cases g4 ou b7, alors la victoire des Blancs sera assurée. On dit alors que les cases g4 et b7 sont critiques.

Afin d'empêcher l'occupation des cases critiques par le roi blanc, le roi noir est obligé de se déplacer sur la case g5 si le roi blanc occupe la case f3, mais non pas sur h5 qui permettrait au roi blanc d'aller sur b7. On dit alors que les cases f3-g5 sont conjuguées.
Si le roi blanc se trouve sur a6, alors le roi noir doit se déplacer sur b8, mais non pas sur a8, parce que le roi blanc aurait le temps d'occuper g4.
Si le roi blanc se déplace sur e2, le roi noir doit se déplacer sur f6, seule case à pouvoir empêcher l'invasion des cases g4 et b7.
Pour garder l'opposition dans les cases conjuguées, le roi noir est également obligé de se déplacer sur g6 si le roi blanc se trouve sur f2.

Les Blancs gagnent avec une manœuvre de triangulation :
1. Rf1 Rg5
Si 1... Rg6 2. Rf2 Rf6 3. Re2 Re7 4. Rf3 Rf6 5. Rg4.
2. Re1 Rg6
Si 2... Rf6 3. Re2 Re7 4. Rf3 Rf6 5. Rg4.
3. Rf2 Rf6 4. Re2 Re7 5. Rf3 Rf6 6. Rg4 1-0.

Exemple 5

Nombre de pièces : 8. Temps de résolution : 1 heure et 2 minutes.

Après avoir généré les tables de finales avec FinalGen, nous avons soumis cette finale à l'analyse de Fritz pendant une heure et 2 minutes.

Fritz donne les évaluations suivantes aux différents coups des Noirs :
Rb3 +0,70
Ra3 +2,53
f6 +3,57
Rb4 +3,57
Rb5 +3,96
h5 +4,80
f5 +5,42

Dans ce cas particulier, Fritz a trouvé le coup correct (Rb3) mais l'évaluation donnée ne permet pas de connaître avec certitude le résultat de la partie.
La suite pourrait être :
1... Rb3 2. Rd2 a4 3. Rc1 Rc3 4. f4 Rd4 5. Ch5 Re4 6. Rb2 Rf3 7. Ra3 Rg2 8. Rxa4 Rxh3 9. Rb4 Rg4 10. Cf6+ Rxf4 11. Rc4 Rf5 12. Cg8 h5 13. Rd3 Rf4 14. Re2 Rg3 15. Rf1 ½-½.

Exemple 6

Nombre de pièces : 7. Temps de résolution : 1 heure et 31 minutes.

L'exemple suivant est tiré d'une étude de Kasparian.

1. d6 Fe5 2. d7 Fc7 3. Rb5 bxa6+
Après 3... Ra7 4. Fc5+ la tâche des Blancs serait plus facile.
4. Rc6
Les Blancs ne tombent pas dans le piège. Si 4. Rxa6? Rb8 5. Fd6 Ra8 6. Fxc7 pat.
4... Fa5 5. Ff6 Ra7
Ou bien : 5... Rb8 6. Fe5+ Ra8 7. Fc7.
6. Fd4+ (si le pion a6 n'avait pas existé, les Noirs auraient pu jouer 6... Ra3) Ra8 7. Fb6 1-0.

Dans cet exemple, Fritz 11 trouve la suite gagnante, mais après l'erreur 4. Rxa6?, qui ne mène qu'à la nullité, il estime toujours que les Blancs gagnent sans difficulté (l'évaluation de la position est de +2,92 pour les Blancs.)

Exemple 7

Nombre de pièces : 8. Temps de résolution : 2 heures et 35 minutes.

Comme pour l'exemple précédent, l'auteur de cette composition est Kasparian. FinalGen a nécessité 2 heures et 35 minutes pour la résoudre.

1. Rd4
Les Noirs menaçaient 1... b3. La tentative 1. Fc2 échoue à cause de 1... Rc7 2. Rd4 Rd6 3. Fd3 a3 4. Fc2 Fc8 et 5... Fe6.
1. Rd6 n'est pas non plus suffisant : les Noirs gagnent après 1... b3 2. a3 b4 3. axb4 b2 4. Fc2 a3.
Remarque : Concernant cette dernière variante, l'auteur donne 2... b2 (au lieu de b4) comme coup gagnant, mais un petit détail avait échappé à Kasparian : 2... b2 3. Fc2 b4 4. Rc5 axb3 5. Fb1 et la partie est nulle.
1... b3
Malgré tout ! D'autres tentatives pour améliorer la position des pièces noires ne mènent qu'à la nullité :
1... Fc8 2. Fc2 Fe6 3. Rc5 ½-½.
1... Rc7 2. Rc5 b3 3. a3 Fc8 4. Rb4 Fe6 5. Rc3 Rd6 6. Fh5 Fc4 7. Fe8 Rd5 8. Rb2 Rd4 9. Fd7 ½-½.
2. Rc3
Les autres coups sont perdants :
2. axb3 a3 3. Rc3 b4+ 4. Rc2 Fd3+ 5. Rc1 Rc7 suivi de Rb6-c5-d4-c3.
2. a3 b4 3. axb4 b2 4. Fc2 a3 5. Fb1 (5. Rc3 Fc4 6. Fb1 Fe6) 5... Fc8 6. Rc3 Fe6 7. Fd3 Rc7 8. Fb1 Rd6 9. Fc2 Re5 10. Fb1 Fd5 11. b5 Rd6.
2... bxa2
Si 2... b4+ 3. Rb2 bxa2 (3... Fc4 4. a3 ½-½) 4. Fxa4 ½-½.
3. Rb2
Maintenant, les Blancs menacent 4. Fxa4.
3... a3+
Si 3... a1=D+ 4. Rxa1 a3 5. Fe2 suivi de Fxb5 et la partie est nulle.
4. Ra1
4. Rxa2 serait une erreur à cause de 4... b4 5. Fb3 Rc7 6. Fg8 Rb6 7. Rb3 Rc5.
4... b4
Maintenant, trois pions de plus ne suffisent pas aux Noirs pour obtenir la victoire. Voici la suite possible :
5. Fb3 Rc7 6. Fa4 Rd6 7. Fb3 Rc5 8. Fa4 Rd4 9. Fb3 Rc3 10. Fa4 Ff1 11. Fb3 Fd3 12. Fa4 Fc2 13. Fb3 ½-½.

Il est curieux de constater que, dans toutes ces variantes, quelque soit le résultat, Fritz considère que les Noirs gagnent facilement (après le treizième coup Fb3, Fritz évalue la position à -5,23 !)

Exemple 8

Nombre de pièces : 8. Temps de résolution : 6 heures.

L'exemple qui suit est tiré d'une étude de Selesniev. La mobilité réduite des pions permet ici la génération des tables en 6 heures "seulement".

La solution est la suivante :
1. Rf7 Txh5 2. Tg8+ Rh7 3. Tg7+ Rh8 4. Rg6 g4 5. Ta7 Tg5+ 6. Rxh6 g3 7. Rxg5 g2 8. Ta1 f3 9. Rg6 1-0.

Exemple 9

Nombre de pièces : 8. Temps de résolution : 6 minutes.

Dans la finale suivante les Blancs parviennent à la nullité malgré les pions noirs très avancés, grâce à la menace constante de mat.
La structure des pions, bloqués ou très avancés, a permit de générer les tables de finales en 6 minutes.

1. Rb6
Si 1. Td4, alors 1... e2 (1... d2 serait mauvais à cause de 2. Rb6 qui transpose à la variante principale) 2. Rb6 Rc8 0-1.
Si 1. Te4 d2 (1... e2 2. Rb6 Rc8 3. Rc6 ½-½) 2. Rb6 Rc8 0-1.
1... d2 2. Td4 Rc8 3. Rc6 e2 4. Ta4
Les Blancs gagnent un tempo important grace à la menace de mat.
4... Rb8 5. Tb4+ Ra7 6. Ta4+ Rb8 7. Tb4+ Rc8 8. Ta4 Rd8 9. Td4+ Re7 10. Te4+ Rf8 11. Tf4+ Rg8 12. Ta4 ½-½.

Exemple 10

Avant de présenter l'exemple en question, examinons une position théorique de J. Walker :

Dans cette finale, l'emplacement des rois n'influence pas le résultat de la partie et les Blancs gagnent quels que soient les coups à disposition des rois.

1. Re4 Re6 2. Rd4 Rd6 3. Rc4 Rc6 4. Fc5 Rc7 5. Rd5 Rb8 6. Rd6 Rc8 7. Fb6 Rb8 8. Rd7 Ra8 9. Fc7 b5 10. axb6 Rb7 11. Rd6 et les Blancs gagnent.

L'étude suivante de Kasparian est inspirée de la position précédente. FinalGen génère les tables de cette finale de 7 pièces en 5 minutes environ.

1. Ff6
Si 1. Re3 e5 2. Ff6 b6 3. axb6 Rc6 4. Fd8 a5 nulle.

Maintenant, deux variantes sont possibles :

Variante 1

1... Rc5
Menace b5. Jouer 1... b5 immédiatement aurait été faible : 2. axb6 Rc6 3. Fd4 1-0.
2. Fd8
Menaçant Fb6 après quoi nous aurions la position de Walker.
2... b6 3. axb6 Rc6 4. Re3 a5
Ou 4... e5 5. Re4 a5 6. Rxe5 1-0.
5. Rd4 a4 6. Rc4 e5 7. Rb4 e4 8. Rxa4 e3 9. Ra5 e2 10. Fh4 1-0.

Variante 2

1... Rc6
Les Noirs ne perdent pas de temps, mais le fou peut occuper maintenant la case d4, plus confortable.
2. Fd4 Rb5 3. Fb6
Nous avons maintenant la position de Walker, mais avec la présence du pion noir e6 en plus.
3... Rc6 4. Re3 Rd6 5. Rd4
Le roi prend le chemin direct.
5... Rc6
Si 5... Rd7 6. Rc5 et la tâche des Blancs serait plus facile.
6. Re5 Rd7 7. Rf6 Rd6 8. Rf7
Las Blancs tentent de provoquer la poussée du pion e6, après quoi celui-ci deviendrait plus faible.
8... Rd7 9. Rf8 Rd6 10. Re8 e5
Les Noirs sont finalement contraints d'avancer leur pion. Si 10... Rc6, alors 11. Re7 Rd5 12. Rd7 e5 13. Rc7 Rc4 14. Rd6 e4 15. Re5 Rd3 16. Rf4 1-0.
11. Rf7 e4 12. Rf6 e3 13. Fxe3 b6 14. axb6 a5 15. Fc5+ Rc6 16. Re5 a4 17. Rd4 a3 18. Rc3 a2 19. Rb2 1-0. L'activité du roi blanc est remarquable.

© 2012-2015 FinalGen. Tous droits réservés.

Publicidad: Mi pequeño museo